Close

Not a member yet? Register now and get started.

lock and key

Sign in to your account.

Account Login

Forgot your password?

Les Terminales GMNF se régalent en séjour découverte

04 Nov Actualités | Commentaires fermés sur Les Terminales GMNF se régalent en séjour découverte
Les Terminales GMNF se régalent en séjour découverte
 

La classe de terminale GMNF (Gestion des Milieux Naturels et de la Faune) est partie en voyage scolaire du 22 au 26 septembre 2014 au Pays du Chinonais. L’occasion de découvrir les merveilles du territoire en logeant  dans un gîte écologique à Lerné. Voici  le déroulé de ce séjour :

  • Le lundi, dès leur arrivée à Candes Saint-Martin, les élèves sont partis pour une balade sur les coteaux afin de mieux appréhender la notion de paysage. L’animation (comme toutes celles de la semaine) était organisée par le CPIE (Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement). La ballade a permis d’aborder le rôle de carrière à tuffeaux qu’avaient les coteaux, le commerce qui existait sur la Loire ainsi que l’organisation du paysage.

 

chep cave

Les cavités, aussi appelées troglodytes, étaient par le passé l’habitat des « gens de peu » ou servaient de caves. Maintenant, elles sont devenues des habitations prisées et coûteuses.

  • Le mardi matin était réservé à la découverte du bocage du Véron, qui est situé à la confluence de la Loire et de la Vienne. De nombreux points ont été abordés afin de mieux cerner le bocage : l’installation des hommes sur les buttes, l’adaptation de l’habitat aux crues, les essences composant les haies, l’élevage, activité étroitement liée au bocage ainsi que la découverte de la  faune.

 

chep bocage

 

L’après-midi s’est déroulé dans la forêt domaniale de Chinon qui occupe une superficie d’environ 5000 ha de résineux (pin sylvestre) et de feuillus (châtaigner, chênes), son sol est donc plutôt acide. Les élèves ont pu observer, par la suite, des traces de mammifères forestiers comme le cerf, le chevreuil, le sanglier ou encore le blaireau. L’identification des traces était accompagnée d’une description de l’espèce et de son comportement.

 

chep foret pins

 

En soirée, un affût au castor a été réalisé sur la Vienne. L’ensemble du groupe a remonté le cours d’eau en toue cabanée, le bateau traditionnel de la Marine de Loire. L’objectif était d’observer le castor d’Europe, mammifère d’environ 25 kg et qui possède une queue plate.

 

chep bateau

  • Le mercredi, place à une journée de Travaux Pratiques avec le CPIE sur les coteaux calcaires de Chinon, les principaux objectifs étaient de garder un milieu ouvert et de favoriser le développement d’une pelouse sèche afin de favoriser la présence de plusieurs orchidées sauvages inféodées à ce type de milieu. Pour cela, les élèves qui étaient séparés en trois groupes ont :

– collecté les nombreux déchets d’origine anthropique présents sur le site,
– ratissé des déchets de coupe et de la création d’un abri pour les hérissons,
– ramassé des bûches de robinier faux-acacia les ont chargé dans le camion.

  • Le jeudi matin était consacré à l’ethnobotanique (les relations entre les plantes et les hommes) puis l’après-midi au Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine  avec notamment un jeu de rôle qui a vu les élèves endosser le rôle d’élus locaux devant trouver des solutions destinées à sauver le bocage sur le territoire.

Avant le départ de la classe, un dernier arrêt a été programmé du côté de Rilly-sur-Vienne afin de découvrir l’éco-pastoralisme pratiqué sur un ENS (Espace Naturel Sensible), à savoir des coteaux calcaires abritant des orchidées sauvages, des insectes et des oiseaux remarquables. Le berger a dressé un historique du site et a enchaîné sur la gestion pastorale de ce milieu naturel. Il s’occupe du troupeau de brebis « solognotes » du CPIE sur une grande parcelle de 11 ha.

Une semaine intense, riche en découvertes dans une région exceptionnelle.

Please follow and like us:
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
LINKEDIN
Instagram